C’est possible

Les fantômes qui se disaient je t’aime
se souviennent-ils enfin d’eux-mêmes ?
Et l’Amour brisé quand le jour s’est levé
dans le parc désert s’est-il relevé ?

Sur leur étoile étrange quelque part
dans les cieux, l’Ange et le Poète
s’enivrent-ils d’un délicieux mélange
de lumière et d’absinthe ?

Ont-ils écrit sur le papier de l’aube,
ensemble, le plus beau des poèmes ?
Fait-il enfin soleil
dans le cœur de Verlaine ?

C’est possible.

illustration : Verlaine (Gustave Courbet)

6 réflexions sur “C’est possible

  1. Frédéric G. M. 14/09/2021 / 2:19

    Thank you for your kind words, I owe a lot to Verlaine and two of his most famous poems, « colloque sentimental » and « l’amour par terre ».

    J'aime

  2. Maren 14/09/2021 / 3:16

    This poem is extraordinary, even in translation and when I look at the French it is beautiful. Most of all it is hopeful in the midst of this terrible time of illness (I live in the United States where the numbers are climbing drastically)

    Aimé par 1 personne

  3. Priti 26/09/2021 / 7:01

    Beautiful poem with hope! Well written 😊❤️🌹

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s