L’Ange gardien

S’il ne vient pas quand tu l’appelles,
l’Ange gardien,
c’est qu’il est là depuis toujours,
sans auréole, sans ailes blanches.

Il ne te suit pas comme ton ombre
mais t’accompagne comme lumière.
Tu le connais bien,
tu l’as vu ce matin !

Dans ton cœur il réside,
par le cœur il te parle.
Ton amour, ton secours,
c’est toi, tu es ton ange !

E majuscule

Ecrire
sur un cahier d’écolier
chaque mot enseigné
par les jours et l’amour,

pleins et déliés
E majuscule « Espérance »,
s’appliquer sur les lignes,
cet hommage appuyé,

« beauté », « soleil »
« mer », « outremer »,
d’une encre bleu ciel
comme la vie éternelle.

Immensité

Entendre du merveilleux Mystère
l’écho bleu, musical, infini,

deviner dans nos cœurs, îles dans l’océan,
l’immensité de la Mer

ressentir la proximité scintillante
des étoiles du ciel et des étoiles du cœur

et nous savoir, héritiers de l’Amour,
enfants aimés, enfants aimants,

à qui fut donnée dès l’Aube du monde
l’éternité pour apprendre.