C’est possible

Les fantômes qui se disaient je t’aime
se souviennent-ils enfin d’eux-mêmes ?
Et l’Amour brisé quand le jour s’est levé
dans le parc désert s’est-il relevé ?

Sur leur étoile étrange quelque part
dans les cieux, l’Ange et le Poète
s’enivrent-ils d’un délicieux mélange
de lumière et d’absinthe ?

Ont-ils écrit sur le papier de l’aube,
ensemble, le plus beau des poèmes ?
Fait-il enfin soleil
dans le cœur de Verlaine ?

C’est possible.

illustration : Verlaine (Gustave Courbet)