Vertige

Le ciel est bleu comme sonate
et le silence écoute Bach,
les tableaux de Monet
sont la réalité.

Tu n’y es pas,
pourtant je te regarde.
Tu ne parles pas,
et pourtant je t’entends.

Notes lumières,
vaste musique,
tout l’univers
et le Néant.

VERTIGE.

En chemin, le ciel

Nuits et nuages,
est-ce la vie ?
Une fleur, un mirage,
que reste-t-il de la pluie ?
Le temps, le monde,
Jardin, je rêve !
Mais en chemin, le ciel,
Pélerinage.

L’amour est tout
ce qu’il y a de réel.

illustration : Route avec un cyprès et une étoile (Vincent Van Gogh, 1890)

Lumière du Soir

Dans les jardins obliques
ou au théâtre d’ombres
personnages du Caravage
croyez vous donc à la réalité ?

D’un Songe nous venons
et à Lui vous retournerons.
Roses noires, roses blanches,
et nos âmes prises de vertige.

Alors au moins en imagination
allons goûter ce soir
dans la lumière à l’illusion
de ne jamais devoir mourir.